Enseignement de l’Anglais

1. Une définition

L’enseignement en immersion, c’est l’enseignement de contenus dans une langue étrangère.

L’élève apprend dans une autre langue que sa langue maternelle des matières telles que les sciences (3h) et l’étude du milieu (4h). Les cours sont données par un professeur  « native speaker » ( « locuteur natif »).

Le cours de langue moderne est l’objet d’un cours spécifique au programme de l’apprentissage en immersion linguistique et est donné par un professeur de langue moderne.

En immersion Néerlandais (1 ère année), les cours d’Éducation par la technologie et d’Éducation artistique (musique) sont également donnés dans la langue ciblée.

 L’intégration du cours de langue moderne et des différentes disciplines dans cette langue cible est une méthode d’apprentissage que l’on appelle « E.M.I.L.E » (Enseignement de Matières par Intégration d’une Langue Étrangère). En anglais « C.L.I.L » (Contents Learning Integrated Languages).

À l’Institut Sainte-Julie, les élèves et leurs parents peuvent choisir l’anglais ou le néerlandais comme 2 ème langue.

2. Du sens

« La possibilité de pratiquer une langue moderne autre que le français dans un contexte différent que celui du cours classique donne de l’assurance à l’élève et favorise chez lui des attitudes positives tant dans l’apprentissage de la langue que dans les matières abordées.
La lecture et l’écriture ainsi que les compétences auditives et phonatoires en langue étrangère se trouvent renforcées. Des études attestent qu’il en va de même en langue maternelle.
La perception d’autres cultures et l’intégration de celles-ci sont favorisées.
Les capacités de réflexion, d’analyse, de conceptualisation et d’abstraction sont stimulées ».
(Circulaire n° 00678 du 4/10/2003. Objet « Mise en oeuvre de projets d’enseignement en immersion »)

3. Nos raisons d’agir

L’Institut Sainte-Julie motive comme suit sa décision d’organiser des classes d’apprentissage du néerlandais et de l’anglais par immersion.

3.1. Notre identité « Une école pour tous, une place pour chacun(e) ».
L’Enseignement secondaire Libre Marchois est attentif à offrir à chacun(e) de ses élèves la possibilité d’atteindre les objectifs du décret Missions : développement de la personnalité, formation intellectuelle, éducation aux choix, sensibilisation à la vie citoyenne. Sa structure le pousse à relever ce défi.
Dans les première et deuxième années communes et/ou complémentaires comme dans le premier degré différencié, nos pratiques pédagogiques visent le développement le plus cohérent des capacités et des aspirations de chacun(e).
L’apprentissage du néerlandais ou de l’anglais par immersion s’inscrit dans cette identité car il offre à bon  nombre d’élèves la possibilité de développer des compétences particulières en langues moderne. La démonstration scientifique à été réalisé concernant l’apport positif de ce type de pédagogie.
3.2. Notre réponse aux demandes.
Nous organisons également, l’enseignement par immersion en Néerlandais et en Anglais pour les élèves qui ont suivi un parcours scolaire « classique » à l’école primaire.
Comme certains élèves ont suivi dans l’enseignement fondamental un apprentissage du néerlandais par immersion, nous organisons un enseignement adapté et en continuité avec leurs cursus précédent.
Nous sommes attentifs aux attentes des parents d’élèves c’est pourquoi l’organisation de nos classes en immersion se décline sous les appellations « précoce » et « tardive ».
3.3. Notre projet d’établissement.
Le projet d’établissement de l’Institut SAINTE-JULIE a choisi, parmi ses quatre priorités, de développer le projet personnel de vie et d’études de ses élèves.
L’apprentissage du néerlandais ou de l’anglais par immersion s’articule naturellement de différentes manières autour de ces priorités favorisant :
• la possibilité de développer chez un élèves leurs compétences particulières en langue moderne ;
• une ouverture d’esprit à l’espace socio-culturel Belge et Européen ;
• l’accès à des études supérieures en néerlandais ou en anglais ;
• l’adaptation professionnelle future.

 

4. Le but poursuivi

Il s’agit d’amener des élèves à parcourir et à réussir l’entièreté des humanités générales en réalisant en plus de cela les objectifs suivants :

– les amener à des compétences en langue les plus proches possibles des compétences d’un locuteur natif ;
– les amener à des compétences au moins égales à celles d’autres élèves non immergés dans toutes les autres matières ;
– leur offrir une ouverture d’esprit, une ouverture au monde et aux autres cultures en limitant l’obstacle de la langue et en réduisant l’obstacle financier en mettant à la portée de tous un programme d’apprentissage d’une langue étrangère, ne limitant plus cet avantage uniquement aux familles disposées à envoyer leurs enfants à l’étranger ou de recourir à des écoles privées.

5. Les bénéfices escomptés

Des expériences rapportées de différents pays européens depuis les dernières décennies montrent :

5.1. pour l’élève :

• une motivation non dissimulée pour les apprentissages en deuxième langue et à posteriori pour l’apprentissage d’une troisième voire d’une quatrième langue ;
• une faculté à la pensée créative accrue ;
•une meilleure compétence d’analyse, un contrôle accru en langue maternelle et étrangère ;
• une meilleure sensibilité en matière de communication;
• de meilleures performances dans les tests de perception spatiale.

 

5.2. pour la communauté scolaire :
• la participation à une approche innovante et efficace en matière d’enseignement ;
• la possibilité de travailler en interdisciplinarité ;
• la satisfaction de travailler avec des élèves motivés, par leur choix;
• la satisfaction de mesurer les résultats probants de ce type d’enseignement.

(circulaire n° 00678 du 04/10/2003. Objet: « Mise en oeuvre de projets d’enseignement en immersion »)

 

 

 

6. Les enseignants/les cours en immersion

Deux néerlandophones et deux Anglophones, donnent les cours d’Etude du Milieu, de Sciences, d’Education par la Technologie dans leur langue maternelle. De plus, elles maitrisent la langue française et possèdent les titres pédagogiques requis pour enseigner dans l’enseignement secondaire.